«

»

Comment le Yoga nous amène à oser être SOI…

Marionnette par Bruno Parmentier

Photo par Bruno Parmentier

Cet article est publié dans le cadre du carnaval d’articles sur le thème “Oser être soi” sur le blog sereinehypersensibilite.com.

Un carnaval d’articles regroupe plusieurs points de vue sur un même thème, ici “Oser être soi”. N’hésitez pas à consulter les autres articles, je vous mets le lien à la fin de celui ci.

Notre plus grande peur n’est pas que nous ne soyons pas parfaits. Notre peur la plus profonde est que nous soyons puissants au delà de ce qui est mesurable. C’est notre lumière, pas notre obscurité qui nous effraie le plus.

Marianne Williamson

Comment ça ? Mais je suis moi, comment pourrait-il en être autrement ? Je n’ai pas besoin d’oser  !

Qu’est-ce que ça veut dire “être soi” ?

1. Ce que ça n’est pas.

Etre soi, ce n’est pas être ce pantin que vous êtes devenus au fur et à mesure des années sous les prétextes suivants :

  • Faire plaisir, être gentils
  • Etre forts
  • Etre conformes à ce qui est (soi-disant) attendu de vous afin de ne pas susciter de réactions négatives chez les autres.

2. Quelles sont les ficelles qui vous manipulent ?

  • Ce que vos parents vous ont dit de faire, en toute sincérité et pour votre bien.
  • Les couches de protections que vous avez accumulées au long des années pour éviter les conflits à la maison, à l’école, au travail.
  • Ce que la société vous enjoint ou vous oblige à faire : trouver un moyen de gagner sa vie, se marier, avoir des enfants, être mince, se maquiller …

Je suis ce que je ne suis pas, je ne suis pas ce que je suis.

Jean-Paul Sartre

3. Ce que ça veut dire “être soi”.

Ca signifie que vous êtes en cohérence avec vos actions. Ce n’est pas forcément facile, vous avez parfois des doutes, mais aussi des moments de grâce où tout semble à sa place, comme dans une chanson de Brassens.

Quand on devient soi, on ressent ça : je suis là où je veux être.

Lors de la naissance de mon 3éme enfant, j’ai pris un congé parental er j’ai ressenti ça très fortement : je suis à ma place avec mes 3 enfants, il n’y a aucun doute. Ce qui ne veut pas dire que c’était simple au quotidien !

Lors de mon premier stage d’une semaine de yoga, je me suis sentie comme un animal égaré qui a rejoint son troupeau. C’était ça que je voulais !!!

Deviens ce que tu es.

Nietzsche

Comment être soi ?

1. Prenez conscience que vous n’êtes pas vraiment vous.

Prêtez attention à cette petite voix qui nous dit que vous n’êtes pas en phase avec votre vie, qu’une partie de ce que vous faites n’a pas de sens pour vous. Parfois la vie est dure et il peut être normal de ne pas se sentir bien.

Mais lorsque tout semble aller bien, vous êtes en vacances dans un lieu que vous avez choisi, vous pratiquez des activités que vous avez choisies. Et pourtant, vous sentez au fond de vous que ce n’est pas ça…

2. Explorez pour vous (re)trouver.

Cherchez à faire autrement, autre chose.

La créativité – qui est la re-création de chaque instant – peut être pour toi un puissant et naturel allié.

Francois Roux

Explorez les possibilités. Il est très difficile après avoir passé des années à se conformer à ce qu’on attendait de nous de savoir vraiment qui on est. Ca peut prendre du temps. Expérimentez de nouvelles choses qui vous attirent et ressentez ce qui se passe en vous dans ces expériences.

3. Décidez.

Attention, il peut y avoir de la casse. On peut l’accepter ou choisir de ne pas changer pour l’éviter. Mais il faut que ce soit votre choix et l’assumer.

Attendez-vous à ce que votre entourage ne vous comprenne pas. Il est tellement habitué à ce que vous jouiez son jeu. Parfois, vous pouvez être surpris qu’il accepte ce que vous pensiez qu’il n’accepterait pas. Eh oui, vous faites des suppositions et érigez vos propres barrières.

4. Acceptez le changement.

Le changement demande toujours un effort, il y a pas mal de littérature là-dessus dans le monde du développement personnel.

Pour le type qui fait Bruxelles-Pékin, le problème n’est pas d’arriver à Pékin mais de quitter Bruxelles.

Jacques Brel

Il est plus facile de rester en statu quo même si ce n’est pas satisfaisant. Je vous renvoie vers le très bon livre de Thomas d’Ansembourg “Etre heureux n’est pas nécessairement confortable” Ce n’est pas parce que vous avez trouvé ce qui vous correspond qu’il va être facile de s’y atteler. Ce n’est pas parce que j’ai choisi d’être professeur de Yoga qu’il est facile d’en parler avec ses proches ! C’est pour cela que nous avons besoin d’”oser”. D’autres livres intéressants sur le sujet : “Tremblez mais osez” de Susan Jeffers et “Changez de vie en 7 jours” de Paul Mckenna (même si le titre est un peu optimiste en terme de délai !!!).

Comment le Yoga nous aide à oser être soi.

1. Le Yoga augmente notre force intérieure.

Je l’ai ressenti très fortement lors de ma première année à l’école de Yoga. C’est quelque chose que je connaissais peu, habituée que j’étais à suivre le courant de ce qu’on attendait de moi. Et soudain, cette force en moi, tellement puissante, j’existe et rien ne peut m’enlever ça.

2. Le Yoga nous donne l’opportunité de nous connaitre.

Pendant une séance de Yoga, vous faites taire le bruit ambiant de vos pensées incessantes. Cela vous donne l’opportunité de vous rencontrer, vous observer, vous reconnecter à vous même. Sinon, comment y arriver en étant happés constamment par vos pensées et vos activités incessantes ?

Yoga chitta vritti nirodhah

Le Yoga arrête l’agitation de la conscience.

Patanjali

3. Quelles postures de Yoga pour oser être VOUS ?

  • Les équilibres vous obligent à vous recentrer, c’est à dire revenir en vous, être présent à vous-même, renforcer votre force intérieure en renforçant votre ancrage. Par la posture de l’arbre par exemple.
  • Les postures de fermeture vous ramènent à votre ambiance intérieure. Voir la posture de l’enfant ou feuille pliée.
  • Les postures de force comme le guerrier, en augmentant votre force intérieure, vous invite à oser.
  • Enfin, la méditation assise vous enjoint à faire cesser votre bruit intérieur et, enfin, prendre le temps de vous retrouver.

Je vous invite à retrouver les articles des autres blogueurs sur ce thème “oser être soi” en cliquant ici.Postures oser etre soi

Rendez-vous sur Hellocoton !

(10 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Magali

    Bravo pour cet article ! J’adore l’image du pantin avec toutes ses ficelles. Comme toutes ces entraves qui nous limitent et nous empêchent de percevoir l’étendue des possibilités qui s’offrent à nous. Des fils que les autres nous ont attachés mais aussi que l’on a fabriqués nous-même. C’est intéressant de voir comment on peut utiliser le yoga pour prendre conscience de qui nous sommes. Merci d’avoir partagé ces postures utiles. 🙂

    1. Guylène

      Merci pour ton commentaire. J’ai cité quelques ficelles mais il y en a beaucoup plus !!!

  2. Sandrine

    Merci Guylène pour cet article.

    J’ai beaucoup aimé la citation de Jacques Brel, et elle m’en rappelle une autre que j’ai reçu ce matin « ceux qui pensent que c’est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essaient »….

    Il est parfois difficile de changer de voie face à l’incompréhension de l’entourage ou de la société, mais lorsqu’on trouve sa voie, on sait qu’il n’y a pas d’autres choix. A bientôt !

    1. Guylène

      Merci pour ton commentaire, je crois effectivement qu’il n’y a pas d’autre choix…
      Passe une belle journée.

  3. CélineVDBH

    Merci pour cet article! je vais suivre tes petits dessins très simples pour oser plus, et faire passer cela par mon corps!

    <3

    1. Guylène

      Bonjour Céline, merci pour ton commentaire, oui, c’est très important d’être dans son corps.
      Passe une belle journée.

  4. Virginie

    Merci Guylène,

    Je ne connaissais pas du tout le yoga sous cet angle. À vrai dire, je ne connais pas bien le yoga et je le découvre grâce à ton blog. Aujourd’hui je retiendrais la posture de la feuille (je crois) et celle du guerrier. Ce sont les 2 choses dont j’ai besoin en ce moment.

    Merci encore pour ce partage d’expérience. Les petits dessins violets m’aident beaucoup pour essayer de faire moi-même la posture:)

    1. Guylène

      Merci Virginie. pour la confiance en soi, le guerrier, c’est très puissant, il faut rentrer le ventre et ouvrir la poitrine

  5. Quéta

    Je suis novice dans la pratique du yoga (2 séances), et j’avoue que ça a éveillé en moi un bien-être fou. Je vais essayer les postures que tu proposes.
    Merci

    1. Guylène

      Tu as bien fait de commencer le Yoga, tu vas découvrir bien des choses !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>