«

»

La gratitude, un état de contentement de ce qui est ?

Cet article est publié dans le cadre du carnaval d’articles sur le thème de la gratitude sur le blog les diamants du bien-être.

Quel joli thème, la gratitude

Quel curieux sentiment ! Elle nous met en relation avec une action et avec celui qui l’a accomplie.

Elle se rapproche de l’amour en ce sens qu’elle peut s’appliquer à de petites choses et à d’autres immenses :

“J’aime bien le café du matin”, “Merci garçon pour ce café”café Yoga

“J’aime Dieu”, “Merci la vie”.

On va du petit “Merci” poli à une reconnaissance infinie pour ce qui nous a été donné.

Souvent l’action est un don, d’un objet physique, d’une attention particulière, “Merci d’avoir pensé à moi”.

La gratitude crée un lien, pendant un instant, on relie notre joie à une personne qui nous l’a procurée.

Que ressent-on ? Où ressent-on la gratitude ?

Un instant, fermez les yeux, mettez-vous dans un état de gratitude, pensez à la dernière personne qui a eu une attention pour vous, où ressentez-vous quelque chose ?

Photo par Hirotomo t

C’est nettement au niveau du cœur que ça se passe, comme l’amour. Mais c’est différent, on peut éprouver de la gratitude pour quelqu’un pour qui on n’éprouve pas d’amour. Parfois, c’est difficile de faire la différence : mon fils m’offre une fleur, j’éprouve pour lui de la gratitude mais en même temps, ça me remplit d’amour, je fonds !

Mais prenons, un autre exemple : mon patron installe pour moi le vidéo projecteur et m’aide un peu parce que je suis à la bourre pour lancer ma réunion. Je lui suis reconnaissante mais c’est de la gratitude seule (bon, sauf si on est amoureuse de son patron mais là, on sort du sujet !).

Faites l’expérience, imaginez 2 situations avec quelqu’un que vous aimez et avec quelqu’un avec qui vous n’avez pas de lien affectif, en fermant les yeux.

Et, ressentez, ça se passe toujours au niveau du cœur mais c’est un peu différent…

Parle-t-on de la gratitude en Yoga ?

Le Yoga, c’est tellement vaste, que je ne prétends pas en connaitre tout. Cependant, je n’y ai pas rencontré ce terme jusqu’à présent.

Il faut dire que dans le Yoga, on parle plutôt du non-attachement aux choses, ce qui nous éloigne d’une possibilité d’éprouver de la gratitude.

Cependant, on peut trouver des notions qui s’en rapproche, par exemple “Samtocha” le contentement. Dans les Yoga-Sutra de Patanjali (un des textes de référence du Yoga), on trouve :

Samtoshâd an-uttamah sukha-lâbhah

Par le Samtocha, on parvient à un immense bonheur.

Samtocha, le contentement, la satisfaction de ce qui est. N’est-ce pas proche de la gratitude ?

Lorsqu’on est dans cet état de contentement, on est reconnaissant pour ce qui est . Cela rejoint également la notion de lâcher prise, on accepte ce qui est et on se libère des tensions générées lorsqu’on s’y oppose.

Dans la gratitude, il y a une part d’abandon, lorsqu’on est reconnaissant, on est détaché du reste, un instant.

Pratiquer la gratitude

Ce sentiment, s’il peut être très fort n’en reste pas moins assez furtif et disparait à peine surgi. Aussi pour bénéficier de ses bienfaits, on peut provoquer la gratitude et prolonger son ressenti.

Avant de se projeter sur ses projets, ses envies, remercier pour ce qu’on a déjà, au début, on a un peu de mal à trouver puis, ça vient.

Remercier pour les personnes qui sont dans nos vies, pour notre confort, pour les épreuves que nous avons surmontées, pour ce qui se présente.

Trouver le moment où c’est le plus évident pour nous, dans la voiture, dans le métro… Se concentrer sur cette pensée de gratitude et trouver une première raison, les autres suivront d’elles même et ressentir ce qui se passe dans son corps, dans son cœur.

Pour ma part, j’ai choisi le soir quand je me glisse dans mon lit, je remercie pour ce confort, parce que je suis au chaud, et les autres raisons suivent !

Yoga et gratitude 1

Et ça m’arrive aussi lorsque je pratique le Yoga, au détour d’une posture où je me sens bien, dans une posture de repos, à la fin de la séance. Je suis tellement reconnaissante de me trouver là et d’avoir vécu ce cours !

La posture ci-dessus s’y prête (posture de la feuille pliée), on se retrouve en soi et on porte attention à ce que l’on ressent, on peut y glisser une dose de contentement et une dose de gratitude pour le monde qui nous entoure.

Yoga et gratitude

L’enchainement ci dessus représente pour moi la gratitude.

Assis à genou, les bras croisés sur la poitrine, baisser la tête et expirer avec un sentiment d’humilité face à ce monde dont on ne comprend pas toujours le sens.

Puis se dresser sur les genoux en inspirant, lever et écarter les bras dans un geste d’ouverture et ressentir, au-delà du contentement, la joie, la reconnaissance de ce qui est pour ce qui est.

Si cet article vous a plu, merci de le partager !

Rendez-vous sur Hellocoton !

(2 commentaires)

1 ping

  1. Carmen

    Bonjour Guylène 🙂 Je suis tout à fait d’avis que la gratitude est mêlée d’amour et de lâcher prise, ou qu’elle y conduit immanquablement… Peut-être est-ce notre mental qui a parfois une conception erronée de ce qu’est l’amour? Si on éprouve de l’aversion pour une personne, on peut éprouver de la gratitude pour une situation en lien avec cette personne, qui nous permet de grandir et d’apprendre… Du yoga, pratiqué il y a fort longtemps, j’ai gardé la pratique de la salutation au soleil que je trouve aussi emplie de gratitude. Merci à toi pour cet article très intéressant et pour ces pratique de lâcher-prise et d’humilité. 🙂

    1. Guylène

      Bonjour Carmen,
      oui, tout cela se rejoint (sur l’amour, on pourrait écrire un livre entier et différent des romans d’amour existant). Mais je trouve intéressant de les distinguer dans notre ressenti.
      Et c’est vrai que le lâcher-prise est présent dans la gratitude, ce qui en fait un sentiment ressourçant pour la personne qui l’éprouve.
      Merci pour ton commentaire ( j’en profite pour pratiquer un petit moment de gratitude 😉 )

  1. Carnaval inter-blogueurs sur le pouvoir de la gratitude

    […] Guylène du blog yoga yogilène :  » La gratitude, un état de contentement de ce qui est «  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>