«

»

Le lâcher-prise dans le Yoga

Cet article est publié dans le cadre du carnaval d’articles sur le thème du lâcher-prise sur le blog une-vie-merveilleuse.com .

Un carnaval d’articles regroupe plusieurs points de vues sur un même thème, ici le lâcher-prise. N’hésitez pas à consulter les autres articles, je vous mets le lien à la fin de celui ci.

Cerveau by Lorena BiretImage par Lorena Biret

Lequel d’entre nous lâche-t-il vraiment prise ?

Nos pensées sont toujours occupées par une multitude de choses, “Je suis en retard, je n’ai pas préparé la réunion de 11h”, “Qu’est-ce que je vais faire pour le repas, il n’y a plus rien dans le frigo”, “J’ai pas eu le temps d’aller chez le coiffeur, ça devient n’importe quoi ces cheveux”, ‘”La dernière fois que j’ai vu mon chef, il a tiqué quand je lui ai parlé de mon entretien avec Leila, je me demande pourquoi”, “Mince, je n’ai pas rempli la fiche pour mon fils hier soir”, “Faut que je pense à prendre RDV chez le garagiste”, “Bertrand ne m’a pas rappelé depuis la dernière fois, j’espère qu’il ne s’est pas vexé”, “Sylvie a vraiment exagéré cette fois et en plus devant tout le monde, il faut que je le lui dise …”

Et toute ces pensées en simultané et en boucle, imaginez le travail de notre pauvre cerveau !

Se libérer de ce tourbillon de pensées le premier objectif annoncé dans les Yoga sutra de Patanjali.

Yoga chitta vritti nirodhah

Le Yoga arrête l’agitation de la conscience.

Yoga Sutra I.2

Quelques définitions

Wiktionary :

Laisser aller ce qu’on tenait avec force.

Larousse :

Moyen de libération psychologique consistant à se détacher du désir de maitrise.

Nb : n’existe pas dans mon Larousse de 1980

Dictionnaire le Parisien :

Capituler, céder, mollir

Désordre par KrieBelC’est toujours intéressant lorsqu’on s’intéresse à un terme d’aller en voir la définition, ça nous renseigne énormément sur les différents aspects de la chose. Au sens propre, on lâche ce sur quoi on a une prise, “que l’on tient avec force”. Et oui, on s’entête à ressasser des sujets sans intérêt, on rumine, on se prend la tête. Et pourquoi ?

Parce que si on lâche prise, on a l’impression deCapituler, céder, mollir” et ça, surtout pas ! On ne se rend pas compte qu’en tenant,  on se fait du mal, on s’encombre, et avec ce poids, on s’empêche d’avancer

Dans la tradition Zen, il faut faire du vide pour laisser la place à autre chose. C’est cette idée-là, faire le calme dans son cerveau pour laisser émerger autre chose. Si le cerveau est encombré, on s’empêtre dans ce fatras !

Photo par KrieBel

Alors comment faire ?

Vous devez tout d’abord accepter l’idée du lâcher prise en réalisant que ce n’est pas une capitulation honteuse mais au contraire une vraie libération.

Il ne s’agit pas de se désintéresser de tout mais de se concentrer sur ce qui est utile. Observez vos pensées de temps en temps, posez-vous la question, est-il utile de ruminer tout ça ?

Si quelque chose qui s’est passé vous tracasse, posez vous la question : “Qu’est ce que je peux faire ?” si la réponse est “rien”, laissez tomber sinon, identifiez une action. Si ce sont les choses que vous avez à faire qui vous tracasse,  planifiez les dans votre agenda et concentrez-vous maintenant sur ce que vous êtes en train de faire. Si vous devez prendre une décision, prenez-là et ne vous souciez plus des options que vous n’avez pas choisies.

Quand je danse, je danse; quand je dors, je dors…

Montaigne

Soyez présents à ce que vous faites et lâchez prise sur le reste.

Dans un cours de yoga

Le Yoga va donc vous aider à lâcher prise.Valises

Lorsque vous entrez dans une séance de Yoga, pour bien en profiter, il vous faut accepter de poser vos valises de tracas à l’entrée, vous alléger de cela.

C’est ainsi que vous profitez au mieux du cours et que vous en retirez tous les bénéfices.

Ensuite, vous expirez, ce qui sur le plan psychique signifie que vous expulsez ce qui vous encombre.

La relaxation, la pratique des asanas(postures), des pranayamas(exercices de respiration) vont vous ramener au corps et au souffle, ce qui va vous aider à lâcher-prise sur vos pensées. En vous abandonnant à cette pratique, vous permettez au calme de s’installer en vous, laissez agir, ça se prolongera bien au delà de la séance.

Pour avoir d’autres éclairages de mes amis blogueurs, cliquez ici

Rendez-vous sur Hellocoton !

(2 commentaires)

1 ping

  1. aline

    C’est vrai qu’au début on n’a peur de lâcher mais après on y prend goût et on recherche tous ces moments où notre mental se calme un peu. Merci pour cet article qui donne envie de s’alléger les méninges!

    1. Guylène

      Merci Aline. Le tricot permet aussi de lâcher-prise il me semble, non ?

  1. Le lâcher prise. Carnaval d'article ! |

    […] Pour lire la suite de cet article cliquez ici […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>