«

»

Le Yoga, j’y arrive pas !

Dépité

Voilà, vous avez essayé de vous mettre au Yoga, peut-être même vous-êtes vous déjà inscrit mais…

Vous vous sentez comme un vilain petit canard, vos pieds sont beaucoup trop loin, ce que demande votre professeur est beaucoup trop difficile.

Je vais vous dire un secret : vous n’êtes jamais arrivé, même après des années de Yoga, vous pourrez encore améliorer vos postures !

Qu’est ce qui est sollicité dans un cours de yoga ?

1/ L’équilibre

“Déhanchez sur la gauche et posez votre pied droit à l’intérieur de votre jambe gauche en haut de la cuisse ou plus bas.” Vous y êtes presque et bim ! Le pied droit retombe au sol. Impossible de le retenir.

Et vous vous retournez et bien sûr, Sophie est là, immobile le pied droit délicatement posé sur la cuisse gauche, comme une fleur. Vous vous sentez nulle de chez nulle.

2/ La souplesse

“Penchez le buste vers l’avant, les mains sur les genoux. Si les gros orteils sont accessibles, attrapez-les en conservant la rectitude du dos”. Bien sûr que non, il n’est pas accessible, il est même à 10 kilomètre le gros orteil. Vous êtes mal foutue ou quoi ?

Regardez Sophie (encore elle), elle a presque le nez sur le genou, ça a l’air si simple !

3/ La tonicité

“Tendez une jambe, puis l’autre et vous vous retrouvez dans la posture du guetteur, en appui sur les bras”. Mais c’est quoi ce truc ! C’est pour les mecs, vous, faible femme, n’y arriverez jamais.

A part Sophie, c’est peut être elle qui n’est pas normale…

4/ L’attention

“Allongez les deux bras devant vous, paumes vers le haut. Pliez les coudes. Passez le coude droit par dessus le coude gauche et la paume de la main droite contre la paume de la main gauche”. Ca y est, vous avez mal à la tête, c’est la dernière fois que vous venez ici.

5/ La respiration

“Expirez, le dos des mains l’un contre l’autre. Levez les bras sur l’inspiration. Penchez le buste vers l’avant en posant les mains de chaque côté des pieds. Lancez la jambe droite vers l’arrière…” Ca y est, vous ne savez plus où vous en êtes de la respiration, vous êtes carrément en apnée. Et-ce que c’est grave si vous ne respirez pas comme indiqué ?

J’ai une mauvaise nouvelle

Vous n’êtes pas “en Yoga”, vous n’êtes pas dans le bon état d’esprit.

1/ Et pourquoi ?

Parce que la société nous a élevé comme ça, dans un esprit de comparaison avec le voisin,. Elle n’a pas assez cherché à nous donner le goût de l’apprentissage mais plutôt le goût de la compétition, de la performance.

Et ces foutus magazines qui nous renvoient des images de personnes qui sont au top. Et nous prenons ça pour argent comptant, sans reconnaitre le travail qu’il y a derrière, les fêlures de ces personnes, ce à quoi ils ont peut-être du renoncer, les personnes qui ont essayé sans réussir.

On s’abuse soi-même en s’imaginant que la plupart des autres sont performants, réussissent. Et on se met des œillères parce qu’on sait bien qu’autour de nous, chacun a ses soucis.

2/ Et pourquoi ?

Parce que ça vous empêche de profiter pleinement du cours de Yoga. En vous polarisant sur les autres, sur leur regard, vous êtes à l’inverse de l’objectif du Yoga qui est de s’extirper du mental, de sa dictature pour vivre le moment présent, faire le vide pour observer ce qui est.

C’est complêtement contre-productif de se rajouter un stress en visant la performance pour être comme ou mieux que les autres, de se soucier de son image extérieure, de se tracasser un peu plus.

J’ai une bonne nouvelle

Vous pouvez vous mettre dans le bon état d’esprit de manière immédiate !

1/ Laissez votre égo au vestiaire

Ce serait tellement simple si on pouvait poser son égo comme on pose sa veste au vestiaire.

Ca peut-être plus simple si vous pratiquez avec des gens avec qui vous n’avez pas de lien en dehors du cours, donc rien à prouver. Le pire si vous avez du mal à vous défaire de cet esprit de compétition, c’est de pratiquer avec des collègues. En général, dans les entreprises, on nous met (ou on se met ?) en compétition permanente? Difficile alors de pratiquer avec quelqu’un avec qui on est en “rivalité” permanente !

Ou parfois, au contraire, ça peut être l’occasion de se découvrir autrement, d’avoir un autre regard sur l’autre dans ce contexte particulier qu’est le cours de Yoga.

2/ Briefez vous vous-même

Vous n’êtes pas obligé de me croire sur parole mais vous pouvez faire l’essai sur un ou plusieurs cours. Avant de commencer le cours, dites-vous :

“Je vais faire l’expérience aujourd’hui de me concentrer sur moi même, d’éviter le plus possible de regarder les autres”.

3/ Fermez les yeux

Un moyen pour ne plus regarder les autres, pour les “oublier”, c’’est de fermer les yeux. Ca peut être difficile pour certaines personnes car cela signifie de faire confiance, accepter de se laisser guider “aveuglément”.

Fermer les yeux aide énormément à l’intériorisation, on développe ce qu’on appelle son “regard intérieur”, on s’observe de l’intérieur. Si cela vous est difficile, proposez-vous sur une séance de fermer les yeux le plus souvent possible.

4/ Concentrez-vous sur votre respiration

Le savez-vous ? Le moyen le plus accessible et le plus rapide pour se concentrer sur le moment présent est de porter l’attention à sa respiration.

C’est peut être une évidence pour vous, une redite mais il ne suffit pas de le savoir, encore faut-il le faire !!!

5/ Soyez en confiance

Il est important de bien choisir son cours de Yoga pour pouvoir être en confiance et non pas sur le qui-vive. Choisissez si possible votre professeur, un endroit sympathique et un groupe de personnes qui vous corresponde. Attention, il faut être en état d’éveil, de vigilance pendant le cours de Yoga, mais dans une vigilance tranquille, une attention à ce qu’on est en train de vivre, pas dans le stress. La nuance est subtile mais fait toute la différence.

Imaginez que vous conduisez une voiture, voici 2 situations :

– Vous êtes en ville, entouré de gens qui klaxonnent. Vous êtes en retard pour votre rendez-vous, vous ressassez la dernière dispute avec votre conjoint particulièrement de mauvais poil ce matin…

– Vous êtes à la campagne en compagnie d’une personne avec qui vous avez une discussion agréable (le même conjoint mais de bonne humeur Clignement d'œil ), vous avez bien dormi, la route est un peu sinueuse.

Dans les 2 situations, vous faites la même chose (conduire) mais pas du tout dans le même état d’esprit et vous ne vivez pas le parcours de la même façon. Même si, plus vous ferez du Yoga, plus vous pourrez prendre du recul sur la première situation et la vivre sereinement.

Et le professeur dans tout ça ?

Faites lui confiance

Laissez vous guider. Vous pouvez observer lors des premiers cours son attitude, que rien ne “cloche”, qu’il vous guide correctement, que vous ne vous faites pas mal en suivant ses indications.

Mais, très vite, vous devez vous abandonner à sa voix et vous laisser guider en l’oubliant. Revenez à vous , à votre intérieur. Le professeur est un guide sur le chemin du Yoga, il vous aide à donner le meilleur de vous-même. Car si ce n’est pas une compétition, on doit chercher la progression, non pas pour prouver quelque chose aux autre mais pour évoluer dans sa pratique. Le professeur doit vous accompagner sans vous juger.

C’est un être humain

Et oui, il a beau avoir des années de pratique derrière lui, c’est un long chemin !!! J’en ai croisé beaucoup dont l’égo était encore très présent, même d’excellents professeurs !!! Certains ne peuvent pas s’empêcher de valoriser des personnes qui font la posture parfaitement (si tant est que la posture parfaite existe). J’avoue que c’est tentant, c’est tellement beau une posture parfaite. Mais nous ne sommes pas en cours de danse à préparer un spectacle …

L’important est que chacun progresse à partir de là où il en est. Et quelqu’un qui exécute la posture parfaitement parce qu’il a des facilités retirera peut-être moins du cours que quelqu’un qui a découvert quelque chose en son corps, à l’intérieur de lui-même !

Et pour finir

Soyez heureux d’avoir un corps et de pouvoir l’utiliser, c’est une machine formidable !!!

Si vous connaissez quelqu’un qui ne veut pas faire du Yoga parce qu’il “n’y arrive pas”, faites lui suivre cet article, ça lui rendra peut-être service…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>