«

»

Le yoga : la vie au naturel ?

Marche en forêt

Et si le Yoga nous rapprochait de notre nature véritable

C’est la période du carnaval, ça tombe bien, mes amis blogueurs en organisent plusieurs en ce moment, c’est l’occasion pour moi d’échanger avec eux et de renouveler mes sujets ! Cet article est publié dans le cadre du carnaval d’articles sur le thème de “la nature et la santé” du blog la-pratique-du-yoga.com.

Le constat

Dans notre existence moderne, nous nous sommes éloignés de la nature. Beaucoup d’entre nous qui vivent en ville le ressentent. Nous vivons dans un monde de synthèse, marchons sur l’asphalte, habitons entre 4 murs, nous déplaçons dans une boite métallique.

Et ce que nous mangeons s’éloigne également du naturel, difficile au rayon gâteaux (ceux que nous achetons pour nos enfants) d’en trouver qui soient sans additifs divers. Les fruits et les légumes que nous mangeons ont été cueillis depuis longtemps et nous exposent à l’absorption de substances douteuses.. Que dire des animaux dont nous mangeons la viande (enfin moi, plus maintenant Clignement d'œil ) qui eux aussi ont été élevés dans des conditions impensables, sans parler de leurs traitements médicaux pour grossir plus vite.

Comment échapper au stress urbain ?

A nouveau dans le plein vent du monde, il [le marcheur] renoue avec les grandes instances amputées par la ville: le soleil, le ciel, la pluie, les arbres, l’horizon, le soir qui tombe, la nuit, la neige, le silence, la lenteur, tout ce que l’enchevêtrement des rues et la circulation routière éliminent.

David Le Breton

David Le Breton a écrit “Eloge de la marche” et “MARCHER Eloge des chemins et de la lenteur” dont sont extraits les citations de cet article.

1. Marchez

La marche est un moyen de revenir à la nature. Même en ville, elle permet de s’arrêter devant un parterre, elle guide nos pas vers un parc. Il est important de trouver le moyen de renouer avec la marche. Sauf problème spécifique, c’est à la portée de tous et pour longtemps. Ca entretient la santé et, inévitablement, si vous marchez, vous allez chercher des espaces naturels pour le weekend et intégrer cette recherche lors de vos vacances.

2. Soyez attentifs à ce qui vous entoure

Il y a tout type d’expériences à faire lorsque vous êtes en contact avec la nature. Il suffit de pas grand chose…S’asseoir dans l’herbe, quelle aubaine ! Retrouver son âme d’enfant, regarder la forme de l’herbe, suivre le cheminement d’un insecte, observer le travail des fourmis, on peut passer une heure à les voir s’affairer. Si vous avez l’occasion, organisez une sortie dans une “cueillette”, il y en a de plus en plus pour cueillir vous même les fruits et les légumes que vous aurez  le privilège de manger frais. Regardez, touchez, sentez, écoutez, goûtez, respirez !!!

3. Ecoutez

Fermez les yeux et imaginez-vous dans la forêt près d’une rivière. Ecoutez :

europe forest

Retrouver sa nature profonde par le yoga

Sans réceptivité intérieure, sans une transparence à l’espace et au génie des lieux, rien ne se fait, le marcheur passe son chemin en laissant derrière lui une chance qu’il n’a pas su saisir.

David Le Breton

1. Renouez avec votre corps

Le Yoga vous permet de renouer avec vous-même en passant par le corps. En ramenant la conscience dans votre corps, tout d’abord, vous lui faites du bien, vous lui accordez de l’importance, vous lui redonnez la place qu’il a dans votre vie. Sans lui, vous n’existeriez pas sous cette forme.

2. Accordez lui toute votre attention

Lors d’une relaxation (yoga nidra), le professeur parfois nomme les différentes parties du corps. Le simple fait d’y porter son attention y apporte de la détente. Il paraitrait même que ça peut aider à la guérison de la zone malade, à condition d’y mettre toute la bienveillance possible, ce qui n’est pas toujours évident lorsque la zone est douloureuse…. Promenez votre regard intérieur dans tout votre corps comme pour y diffuser un baume de douceur.

3. Faites du yoga !

Après une séance de Yoga, vous vous sentez calmes, le mental est apaisé et vous pouvez retrouver votre nature profonde petit à petit, sans être distraits par d’incessantes pensées…

Et pour commencer sans attendre, inscrivez vous ci-dessous pour accéder à une séance

Rendez-vous sur Hellocoton !

(2 commentaires)

  1. Pascalle

    Être aligné(e), être en accord avec ses intérieurs, reprendre contact comme tu le dis avec la nature, plaisirs simples : s’assoir dans l’herbe écouter le champs des oiseaux et ou de l’eau … Toutes ses choses que l’on ne prend plus le temps faire car nous sommes pressé(e)s… Renouer avec toutes ces petites choses quel bonheur !

    1. Guylène

      N’est ce pas ?
      Merci pour ton commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>