«

»

Vous êtes débordé(e), stressé(e) ? Arrêtez tout …

Baignoire par Sylvie Poirier

Une fois n’est pas coutume, nous allons commencer par un test.

TEST numéro 1 :

Imaginez, vous entrez dans la salle de bain et vous constatez que la baignoire déborde, quelle est votre première action ?

  

Réponse A : vous allez chez votre voisin(e) pour vous lamenter de votre malheur.

Réponse B : vous prenez des serviettes pour éponger et les essorer au dessus des toilettes.

Réponse C : vous laissez votre fils ouvrir le robinet du lavabo pour le faire déborder également.

Réponse D : vous fermez le robinet.

Répondez avant de passer au test suivant…

.

.

.

.

TEST numéro 2 :

Imaginez, vous entrez dans votre tête et vous constatez que vous êtes débordé(e), quelle est votre première action ?

Réponse A : vous allez voir votre collègue de bureau pour lui raconter à quel point vous en avez marre

Réponse B : vous vous lancez dans vos tâches à corps perdu pour essayer de tout faire.

Réponse C : vous acceptez que votre chef vous donne du travail supplémentaire sans rien dire.

Réponse D : Vous décidez de faire une pause pour faire le point sur vos tâches avant d’accepter tout autre sollicitation.

Réponse à la fin de l’article

Prenez le temps de vous arrêter

Comment voulez-vous y voir clair si vous avez la tête dans le guidon ?

1. Vous savez que c’est trop

De toutes façons, vous savez qu’avec la meilleure volonté, vous n’arriverez jamais à tout faire. Malgré l’expérience des dernières fois où vous avez été débordé(e), vous avez la naïveté de croire qu’avec un peu de courage, vous allez être super efficace et tout traiter !!!

flexed-biceps

N’avez-vous pas l’impression que vous avez déjà vécu cette situation ? Trop de choses à faire, aucune priorité, tout est super urgent, important, indispensable et l’heure tourne, les journées passent et votre to do list ne diminue pas. Non seulement, elle ne diminue pas mais en plus, on dirait bien qu’elle augmente… Vous n’en sortirez donc jamais ?

Ne vous mentez pas, ne soyez donc pas aussi crédule !

2.Trouvez et testez des techniques

Renseignez-vous sur les techniques de gestion du temps et des priorités, je laisse ce sujet à des spécialistes. Si ce n’est ce point : ils conseillent de renoncer à certaines tâches, contrairement à votre chef qui veut bien vous préciser vos priorités mais en vous demandant de tout faire quand même, la bonne blague. Trouvez ces techniques et surtout, appliquez afin de vérifier si ça marche.

“Soyez un bon sceptique. Il faut tester par vous-même pour voir si cela vous apporte quelque chose de concret”

Olivier ROLAND

Et vous n’êtes pas de reste sur ce sujet, vous vous imposez également de tout faire. Entre nous, c’est un moyen de se sentir indispensable, ne vous sentez pas coupable pour cela, simplement prenez en conscience…

Pour ma part, je vais vous indiquer des solutions par le Yoga et vous pouvez également consulter mon article précédent : Faire le vide.

Posez vous sur un tapis de Yoga

Il est temps pour vous de faire une pause ! J’aime bien la proximité de ces mots qui nous fait parfois réfléchir à l’orthographe : je me pose pour faire une pause.

1. Renouez avec votre corps

Pour cela, reprenez contact avec votre corps. Nous sommes dans une société où nous sommes constamment dans le mental. Au lieu de s’en servir comme d’un outil fort utile, nous y logeons, comme un bricoleur qui dormirait dans son atelier de travail. Vous devez redescendre dans votre corps pour reprendre contact avec vous même, renouer avec vos émotions qui sont de formidables témoins de ce qui se passe en vous.

Oui me direz-vous, mais je croyais que le Yoga, c’était une évolution vers le spirituel en se retirant de ses sens. C’est ce à quoi nous pouvons accéder par le Yoga mais un des chemins pour y arriver passe par le corps qui est notre véhicule sur terre. Vous devez habiter votre corps, en découvrir les recoins, l’aimer et écouter les signaux qu’il vous envoie, c’est votre plus précieux allié mais vous avez trop tendance à l’oublier, le négliger. Je ne parle pas de l’aspect esthétique que vous soignez peut-être déjà, je parle de sa profondeur.

2. Faites du Yoga

Alors, tentez l’aventure du Yoga, laisser le vous vider de vos tracas le temps d’une séance et les effets se feront sentir bien après. Pour ma part, je trouve les postures de rotation très efficaces, je ressens comme un essorage qui irait déloger les soucis incrustés dans le corps. On en ressort plus serein, jusqu’à ce que le mental s’applique à les réinjecter. Et c’est à cause de lui qu’il faut faire un travail régulier et pratiquer le Yoga régulièrement. A partir d’une fois par semaine, on en ressent les effets.

Et ne croyez pas que vous perdez votre temps dans un cours de Yoga. Il cultive une chose importante qui est le discernement, qui nous permet dans la vie courante de faire des choix plus judicieux…

Méditez

Quel est le but ultime du Yoga postural ?

Ce n’est pas de faire de belles postures, de perdre du poids, de faire des acrobaties, de se muscler, de s’assouplir ou que sais-je encore. Non, les postures préparent à l’assise. Car il n’est pas facile de s’asseoir dans une posture stable pour méditer. Le corps a des raideurs, des impatiences qui ne lui permettent pas toujours de trouver une position stable et confortable, le dos droit, ce qui sont des conditions nécessaires à la méditation. Mais à la fin d’une séance de Yoga, ça devient possible, plus simple. On ressent un apaisement propice à trouver le calme en soi.

Cependant, il est possible de commencer la méditation sans pratiquer le Yoga. Vous trouverez beaucoup de conseils sur le sujet sur la toile. Vous pouvez méditer simplement assis sur une chaise en prenant garde à avoir le dos vertical et en relâchant les tensions musculaire inutiles à ce redressement du dos. Donc je ne peux que vous conseiller d’essayer quelques minutes par jour, vous entrainer.

Merci d’avoir lu cet article jusqu’au bout, si vous avez aimé, partagez le, commentez le…

PS : réponse D Clignement d'œil

Rendez-vous sur Hellocoton !

(2 commentaires)

  1. valerie 123degustez

    Bonjour Guylène,

    Merci pour cet article et pour ce blog. J’ai pu expérimenter ces conseils et je suis tout à fait d’accord ! J’ai commencé le yoga il y a 18 mois, après un burn out et je suis impressionnée par les bienfaits que chaque séance m’apporte.
    Belle journée et à bientôt. Valérie

    1. Guylène

      Bonjour Valérie,
      On est parfois surpris par les effets du yoga. On s’attend à une chose et on découvre autre chose !
      Belle journée à toi aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>